Clinique
Rech

Rechercher

Ateliers et activités dirigés

Ateliers et activités dirigés

Les ateliers d’activités dirigés permettent de restaurer le plaisir de faire, stimulent la concentration, la mémoire et l’estime de soi. Ils vont également générer une restauration narcissique chez le patient.

Les ateliers d'activités, la plupart du temps en groupes ont été crées dans les institutions afin d’occasionner des rencontres et des activités. Ils nécessitent des exigences de fonctionnement qui sollicitent autant les soignés et soignants. Il est nécessaire qu’ils apportent, comme le dit J. AZOULAY « dans le développement des rencontres, une touche libidinale qui s’oppose au renforcement de la blessure narcissique que réalise souvent au départ la situation de soin. »

Générer une restauration narcissique

Tout atelier, groupe, activité quelqu’en soit à priori le médiateur, favorise une mise en action des forces psychiques disponibles chez les patients. Ils permettent aussi une remise en jeu de capacités d’action et de plaisir à fonctionner.

Le soignant qui propose, dans l’institution, d’animer une activité ou de s’y inclure présuppose un investissement subjectif qu’il établit envers le groupe et envers le patient. Le soignant propose donc une représentation dans laquelle il suggère au patient des capacités.

La présence et l’intervention des soignants dans les ateliers, doivent permettre une ébauche de l’élaboration des stimuli psychiques dont chaque être humain est l’objet tout au long de sa vie.

Au travers ces ateliers, activités, ou groupes sont recherchés l’assurance et le renforcement de la sauvegarde et de la restauration psychique du patient.

Dans la majeure partie des cas les activités ont un caractère rythmé dans la semaine ou dans le mois. La situation de groupe requiert des dispositifs dont la terminologie a été empruntée aux théoriciens de la tragédie classique. Elle dépend de trois unités

  • L’unité de temps
  • L’unité de lieu
  • L’unité d’action, la tâche assignée aux participants étant l’unique activité durant les séances

Mettre à distance ses angoisses

Alors, au cours des deux heures d’atelier un questionnement pourra voir le jour pour rechercher et comprendre progressivement : quels sont les sentiments, les ressentis, les désirs qui surgissent pendant l’activité.

Occuper cela veut dire remplir un espace, une durée, consacrer son temps à, ne pas être oisif. Les synonymes d’occuper sont captiver, s’attacher, faire, se démêler.

Alors occuper une place dans la psyché des patients permet pour un temps de mettre à distance leurs voix, leurs angoisses, et donc d’entrer ou de cheminer en thérapeutique, afin de contribuer au « prendre soin de ».